Légion du Weald occidental

Aller en bas

Légion du Weald occidental

Message par Demeter le Mer 21 Fév - 0:37

Dans les années 560 de la seconde ère, le comte de Skingrad veut profiter du désordre causé par les ravages de la peste knahataine en Elsweyr. Ainsi, la Légion de la forêt occidentale commandée par le général Quintilius est déployée sur le terrain. Les villes de Fort-Rivière et d'Orcrête sont alors annexés par la Légion impériale.
Le sergent Namu, une guerrière Khajiit mais aussi la mère des championnes lunaires, tentera de reprendre les villes aux impériaux mais tombe finalement face au général Quintilius.
(Il semble que les villes aient réintégrés Elsweyr avec l'aide du Domaine Aldmeri. Le Domaine qui a d'ailleurs apporter un remède contre la peste knahataine, formant ainsi une alliance avec le peuple Khajiit. Toutefois, cette aide n'est pas du principe d'amitié mais d'un intérêt politique).

En 576 de la seconde ère, l'empereur Leovic légalise le culte des Daedra au sein de l'Empire. Cette décision consterne les Etats Coloviens, fidèles au Huit. Varen Aquilarios du duché de Chorrol créait un soulèvement colovien et obtient le soutient des seigneurs coloviens à l'exception du compté de Cœur-Enclume.
Lorsque Varen Aquilarios est couronné empereur, beaucoup voient en lui le véritable héritier de Reman Cyrodiil et donc la fin d'une crise. Sa disparition en 578 lors de l'Éruption des Âmes plonge de nouveau l'Empire de Cyrodiil dans une période de trouble. La régence est dès lors assuré par Clivia Tharn.

La Guerre des Alliances débute en 582 de la seconde ère. Alors que la guerre fait rage au cœur de Cyrodiil, le comte Calantius parvient à maintenir le comté de Skingrad en dehors de ce conflit à l'exception du village de Vlastarus faisant office de point stratégique aux alliances à l'est.
L'opportuniste rusé qu'est Calantius veut profité de l'absence de résistance possible dans la région située au sud de la forêt occidentale : la vallée d'Arenthia de Val-boisé. Ainsi, le comte décrète avec la ratification du Conseil des Anciens l'annexion du territoire dorénavant rebaptisé : la forêt méridionale des Etats coloviens.

Une large campagne de recrutement s'en suit afin d'inciter les coloviens locaux libres de naissance à prendre les armes. Les principales motivations poussant les locaux à participer à cette campagne sont :
- les terres (fermes) saisis pour les soldats.
- les domaines saisis pour les officiers.
- une importante élévation sociale (titres de noblesse mineurs).

Plusieurs semaines avant le début de la campagne d'Arenthia, des troupes sécurisant habituellement les caravanes sur la route reliant Arenthia à Skingrad fournissent des informations sur la région pour éviter les agressions.

Au début de la campagne, plusieurs soldats estimant que le général serait incapable de tenir les nouvelles frontières ont préféré désertés.

La force d'attaque principale est parvenue à prendre la ville ainsi qu'à sécuriser les nouvelles frontières coloviennes. Le général Lavinia Axius décide de répandre un message de paix via des projections magiques.
La plupart des citoyens d'Arenthia ne sont pas mécontents de l'occupation colovienne : pour eux, peu importe qui dirige la ville du moment que la paix soit proclamée.
Toutefois, c'est au détriment des soldats que les officiers sont impliqués dans un complot daedrique. En effet, cette campagne est orchestrée par Javad Tharn a qui la couverture de la Légion profite au déplacement de sa secte daedrique : la secte des Brûlepierre.
En effet, la secte de Brûlepierre a pour but de créer une Ancre Noire dans le quartier du Temple de la ville d'Arenthia et d'envahir toute la région puis l'intégralité du Domaine Aldmeri avec une Légion de Dro m'Athra. Le Mane Akkhuz-ri a été corrompu par le général Lavinia et le nécromancien Javad Tharn qui contrôle la Crinière noire.

En dehors de la ville d'Arenthia, le général Lavinia avait de plus grandes ambitions et a déployée des forces impériales dans la crypte de Sénalana afin de mettre la main sur le diadème de l'autorité elfique. Un puissant artefact qui serait capable de faire soumettre tout le Domaine Aldmeri.

Plusieurs détachements ont eu un rôle spécifique mais les ordres n'ont pas toujours été respecter comme Graccus qui devait s'enfoncer dans le marais de la Camarde, ce dernier a préféré s'attaquer à un village et rassembler toutes ses ressources à la recherche d'un livre au presbytère infâme. Il n'obtiendra plus aucun soutient de la part de Javad Tharn.

Le colonel Festius quant à lui mène les soldats d'élite coloviens de la cohorte de Vlastarus. Ils ont pris par surprise le village de Voileronce qui voit sa population être massacrer. Les Rôdeurs n'étant pas au complet (des éclaireurs ont été envoyer en Cyrodiil), ils se retrouvent en sous nombre.
Mais le premier revers la Légion de la forêt occidentale survient lorsque la championne du Domaine Aldmeri vient en aide aux Rôdeurs de Voileronce. Les Rôdeurs décident d'incendier leur propre village pour défaire les troupes coloviennes présentes sur place.
Par la suite, les Rôdeurs utilisent un passage secret ignoré des coloviens, menant tout droit dans leur camp. Une attaque surprise est alors lancée et la cohorte de Vlastarus est décimée.

La championne du Domaine Aldmeri, aussi Élue des Lunes poursuit sa route vers le nord de la marche de la Camarde.
Même si abandonné par le corps principal de la Légion de la forêt occidentale, Graccus sera à son tour neutralisé et ne sera pas parvenu à mettre la main sur l'Oghma Infinium.
C'est par la suite les forces impériales stationnées dans la crypte de Sénalana qui sont neutralisés par les forces du Domaine Aldmeri. Le diadème est alors ou détruit, ou disparu selon la décision que prend l'Élue des Lunes se retrouvant face à un dilemme : sauver ou non l'Œil de la Reine Razum-dar. [Les événements de Summerset laissent penser que le diadème n'a pas été détruit].
Avec l'aide de Cariel et de la matriarche d'Arenthia, l'Élue des Lunes parviendra à faire parler le centurion Gavo qui passera aux aveux. Le discours de ce dernier remplacera les projections magiques du général Lavinia.
C'est ainsi que plusieurs soldats coloviens scandalisés crient au blasphème et regagnent la Colovie. Les autres, fidèles au général Lavinia, poursuivent la lutte jusqu'à la défaite finale.
L'Ancre Noire d'Arenthia sera également arrêter par l'Élue des Lunes qui poursuivra par la suite Javad Tharn dans sa course, ce qui engendrera la proclamation d'un nouveau Mane.

Membres de la Légion de la forêt occidentale
- Général Lavinia Axius
- Colonel Festius
- Centurion Gavo
- Centurion Iunius Ocella (mentionné dans un livre)
- Sergent Atilus

- Catonius Libo (aide de camp mentionné dans un livre)
- Crispus (aide de camp)
- Éclaireuse Honorata (éclaireuse)
- Fausta Arius (mage de bataille)
- Graccus (commandant / chercheur)
- Gratidia Arius (soldat)
- Laelius Ahala (mage de bataille)
- Pelona la tireuse embusquée (soldat)
- Ravo Peltrasius (déserteur)
- Sabina (aide de camp)
- Soldat capturé (soldat)

Membres de la Légion de la forêt occidentale (aux environs 2E 560~565)
- Général Quintilius
- Centurion Oranius
- Capitaine Volso
- Sergent Sanga

- Dinas (soldat)
- Jerae (éclaireuse)

Quêtes liées à la Légion de la forêt occidentale
La marche de la Camarde
- Le serment de la Terre Brûlée
- Dans le terrier du ragnard
- Les portes de feu
- L'occupation colovienne
- Le premier pas (liée à la Légion vingt ans avant)
avatar
Demeter
Admin

Messages : 392
Date d'inscription : 13/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://esolegionimperiale.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum