[Théorie] La chute de la Légion impériale et sa dissolution

Aller en bas

[Théorie] La chute de la Légion impériale et sa dissolution

Message par Demeter le Dim 25 Mar - 4:03

La chute de la Légion impériale et sa dissolution ?

La chute du second Empire de la dynastie Reman marque le début de la seconde Ère. Il faudra attendre la troisième Ère pour que la dynastie Septim prenne le pouvoir et proclame le troisième Empire. Mais durant toute la période de l'Interrègne correspondant à la seconde Ère, l'Empire de Cyrodiil connaître une instabilité politique entre potentats et conquêtes du trône du rubis (absence d'Enfant de Dragon qui permettrait de lancer le nouvel Empire).

Quelques institutions sont restés dans l'Empire de Cyrodiil tel que la Légion Impériale. Mais c'est également une période où l'on distingue au sein de l'Empire les Etats Coloviens et les nibonais de l'autre (Bassin et Vallée de Nibenay). Ce fonctionnement parfois indépendant des comtés au sein de l'Empire n'empêche pas l'existence et le bon fonctionnement de la Légion, armée commune au sein de l'Empire de Cyrodiil.

Toutefois, la Légion impériale est une institution ayant été dissoute bien avant 2E 850. La chute de la Légion impériale correspond t'elle alors à 2E 582~3 ?

Dans Elder Scrolls Online, la Légion impériale fait l'objet de complots, de trahisons, de corruptions et de mutineries sans compter la dissolution de plusieurs Légion détruites.
La présence de la Légion impériale à travers Tamriel est quasi nulle. Nous avons la Légion Zéro dans la Cité Impériale constitué de légionnaires devenus des esclaves dépendant de Molag Bal et dont la mort est le seul remède de leur libération. La seconde Légion a probablement été détruite elle aussi.
Seul deux Légions semblaient encore bien actives : la septième Légion et la Légion du Weald occidental. Mais ces deux Légion ont échoués dans leur campagne et sont quasi détruites.
N'oublions pas les nombreux cas de désertion : que ce soit la seconde Légion ou la Légion du Weald occidental. Et les relations entre la garnison de Cheydinhal et sa population n'est pas non plus bonne...

Des membres influents de la Légion impériale décèdent (Septima Tharn, Lavinia Axius, Velarius, Nipia, etc...) ou sont déchus (Raetus).

Du coté de la Colovie, la Légion semble en sale état :
- Anvil n'a plus de garnison depuis 577 : elle a beaucoup perdue en effectif durant l'année 576 face à la garde de Kvatch et une garnison de la seconde Légion.
- Kvatch n'a plus de Légion : la seconde Légion est partie pour la Cité Impériale. Il existerait des cas de désertion. Kvatch dépend de l'Ordre des Heures et de la garde locale.
- Skingrad : a une Légion ressortant affaibli d'une campagne ayant échoué... On ignore si la Légion s'en est relevé.
- Sutch : aucune information autour du comté.
- Chorrol : aucune présence de la Légion impériale probablement battue durant la Guerre des Alliances.

Du coté de l'est Nibenay :
- Bruma : la Légion est absente et la zone est à la merci des Alliances.
- Cheydinhal : la Légion est en conflit avec la population. La perte de leur commandant mènera sans aucun doute à leur chute.
- Bravil : dépend du Domaine Aldmeri.
- Leyawiin : Aucune information autour de cette région... la Légion est possiblement présente malgré l'occupation Crevassaise en 576.
- Cité Impériale : Génocide impérial perpétré par les Daedra... il n'en reste rien.

En bref, la Légion est très amochée en 2E 582. Il ne reste pratiquement rien et on assiste à une croissance de groupes de mercenaires indépendants.
Leur coopération avec le Culte du Ver et Molag Bal leur aura été fatal : la promesse de richesses et d'immortalité les mènent à leur perte.
avatar
Demeter
Admin

Messages : 334
Date d'inscription : 13/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://esolegionimperiale.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum