Zelanus Equitius

Aller en bas

Zelanus Equitius

Message par Demeter le Mer 21 Mar - 19:49

Nom (et rang)Zelanus Equitius (soldat)
AffiliationLégion impériale
Garnison improvisée
Région(s)Cyrodiil
Localisation(s)Quartier des Nobles
Quête(s)L'étendard impérial
Skin

Zelanus Equitius est un ancien soldat de la Légion impériale ayant combattu dans la Cité Impériale. Ayant refusé de prêter allégeance à la Légion Zéro, ce dernier est un ennemi des forces de Molag Bal. Il est un des huit légionnaires de la garnison improvisée du capitaine Caudex ayant pour but de lutter contre les forces daedriques, le Culte du Ver et la Légion Zéro. Lui et ses camarades auraient tenu retranchés dans un bâtiment deux mois dans le quartier des Nobles tout en repoussant les raids ennemis.
Au début de la Coalescence, le capitaine Caudex l'aurait libéré d'un pillori : Zelanus ne réalisait pas que l'impératrice régente avait trahi l'Empire. En tant que membre de la garnison improvisée, l'impérial est immortel. Grâce à cette condition, Zelanus est plus serein lorsqu'il recherche les provisions pour ses camarades en ville ou pour observer les mouvements des ennemis. Tant qu'il sera immortel, l'impérial répondra présent aux ordres du capitaine Caudex.

Dialogues :
Zelanus Equitius : Vous êtes... ? Waouh ! Attendez ! Je ne fais pas partie de l'armée de Molag Bal, je le jure !
P.J. : Vous portez un uniforme impérial.
Zelanus Equitius : Nous n'avons pas tous juré allégeance à la Légion Zéro lorsqu'ils ont trahi la cité. Mon commandant, le capitaine Caudex, a rallié les forces qu'il a pu trouver après l'insurrection et a pris le forum. Puis l'a transformé en garnison.
Nous tenons bon, mais nous avons besoin daide.
P.J. : Que me demandez-vous de faire ?
Zelanus Equitius : Vous avez vu le bâtiment qui arbore toujours les couleurs impériales n'est-ce pas ? C'est nous... les huit d'entre nous qui ont survécu. Les derniers mois ont été rudes.
Je me fiche de savoir pour qui vous combattez. Nous avons besoin de votre aide. Allez au moins parler au capitaine Caudex.
P.J. : D'accord. Je vais aller parler au capitaine Caudex.
Zelanus Equitius : Je vous rattraperai. Je dois récupérer le plus de choses possible avant de rentrer. Nous commençons à en avoir assez du rat fumé et de la soupe de cuir de botte.
P.J. : Vous dites que la Légion Zéro a trahi la cité ?
Zelanus Equitius : Ils l'ont offerte à ce nécromancien, Mannimarco. J'adorerais lui planter une épée en travers de la gorge, mais ça fait des mois que personne ne l'a vu. Il reviendra... et ce jour-là, nous l'attendrons.
Quoi qu'il en soit, la majeure partie des survivants de la Légion sert Molag Bal à présent.
P.J. : Le capitaine Caudex a donc résisté aux traîtres ?
Zelanus Equitius : Il n'était pas seul, mais c'est le seul à avoir survécu.
Mannimarco a fait capturer et exécuter tous les officiers qui ont refusé de se soumettre. Ça ne s'est pas bien passé, bien sûr. Les Légionnaires se sont entre-dévorés. Frère contre frère...
P.J. :On dirait que ça ne s'est pas bien passé.
Zelanus Equitius : Nous avons cru que nous étions en train de gagner... pour un temps. Alors, ils ont amené les Daedra.
D'abord, ce fut le capitaine Midara dans l'Arboretum. Puis le lieutenant Hadérus et ses soldats dans le temple... Massacrés la même après-midi. Il ne reste que nous.
P.J. : Comment avez-vous réussi à défendre la garnison aussi longtemps ?
Zelanus Equitius : Cela semble impossible, hein ? Croyez-moi, j'ai douté aussi. Mais le capitaine aurait ma peau si je dévoilais tous nos secrets.
Vous feriez mieux de lui demaner vous-même, mon ami(e).

Zelanus Equitius : Quand je vous ai envoyé trouver le capitaine, je pensais que vous consolideriez quelques brèches, peut-être même que vous tueriez un Daedra ou deux. Mais je ne m'attendais pas à ce que vous protégiez les portes ! Beau travail, mon ami !
P.J. : Le capitaine Caudex m'a expliqué votre secret.
Zelanus Equitius : Sacré tour, hein ? Je vais vous dire, être immortel fait que je suis bien plus serein lors de mes raids de réapprovisionnement.
Je ne suis mort qu'une fois jusqu'ici. Un faucheclan m'a eu. C'était pas beau a voir. Quand j'y suis retourné pour le tuer, par contre, mon corps avait disparu. C'était... bizzare.
P.J. : Comment vous sentez-vous, maintenant que vous êtes immortel ?
Zelanus Equitius : Chanceux, j'imagine ? Et inquiet. Et si c'était permanent ? Je suis content d'avoir la chance de donner une bonne leçon à ces Daedra, mais je ne pense pas que quiconque veuille vivre éternellement. On doit finir par s'ennuyer, non ?
Mais tant que mon capitaine aura besoin de moi, je combattrai.
avatar
Demeter
Admin

Messages : 334
Date d'inscription : 13/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur http://esolegionimperiale.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum